"L'essentiel dans cette vie c'est de L'avoir..."- Acha MINDJIE

Princesse, j’aimerai partager avec toi mon entretien avec une Lectrice du Gabon,  Célibataire épanouie, nommée Acha Mindjie ; elle nous parlera de son expérience avec Christ et de sa passion. Partage et sois bénie.


 

1- Bonjour Acha. L’équipe de Rédaction de « Mon EssenCiel » est heureuse d’avoir cet entrevue avec toi. Avant, peux-tu te présenter en quelques mots ? 

C’est une grande joie pour moi également d’échanger avec Mon EssenCiel et ses abonnés. Comme décrit plus haut je suis MINDJIE Acha, Camerounaise et Auditrice Comptable de Profession. Je réside à Libreville au Gabon depuis quelques années déjà.

 2- Comment as-tu fait la rencontre merveilleuse de Jésus ? 

Mon histoire d’amour avec mon Bien-aimé Jésus-Christ commence en 2008 quand je L’ai reçu comme Seigneur et Sauveur. Auparavant ma vie était troublée, remplie de questions sans réponses et à la recherche du véritable bonheur. Jésus-Christ est la source où je puise depuis lors le véritable bonheur et les réponses qui ont redonnées un sens à ma vie. Ce n’est pas un parcours rose et sans embûche, le Seigneur continue de transformer mon caractère.

 

3- Avec un emploi aussi chargé en tant qu’Auditrice, comment fais-tu pour concilier avec ta vie chrétienne ? 

Dans le contexte professionnel, ce sont les petites décisions quotidiennes, la discipline et l’entourage qui nous aident à garder le cap, même s’il y a des échecs. J’ai eu la grâce d’évoluer dans un cabinet comptable entourée de merveilleux frères et sœurs, où l’encouragement mutuel nous a été d’un grand appui. En dehors de ce cadre là et de méditations personnelles, les moments de prière et d’étude biblique (quand je pouvais y assister) m’ont beaucoup aidés à grandir dans ma relation avec le Seigneur.

 

4- Parle-nous de ce qui te passionne le plus ? 

Cet espace ne sera pas suffisant pour tout décrire J. Je partagerai plus cette inclinaison naturelle à amener les personnes à se dépasser, à donner le meilleur d’elles-mêmes qu’importent les situations actuelles. La rencontre avec une personne découragée, abattue, désespérée donne généralement lieu à un long échange jusqu’à ce qu’elle approuve le processus et les pistes pour continuer de se battre. Toute occasion privée ou publique de le faire est capitalisée au maximum car je suis convaincue pour ma vie et pour celle des personnes que je rencontre qu’il y a plus à vivre que ce que nous avons, le Seigneur ayant mis en nous des capacités, des dons, des talents tellement sous exploités !
 

5- En tant que jeune femme célibataire et épanouie, peux-tu partager avec nous ton expérience ? 

Dans les premiers mois de ma vie chrétienne, j’ai vite été découragée parce que je ne voyais pas les choses avancées et j’ai décidé de « reprendre » mon dossier des mains du Seigneur. N’eut été la grâce de Dieu qui m’a sortie de ma folie, je me serais retrouvée dans une situation désastreuse. Par la suite, le Seigneur m’a enseignée que l’essentiel dans cette vie c’est de L’avoir LUI avant tout. L’avoir LUI avant le mari. L’avoir LUI avant les enfants. L’avoir LUI avant la réussite sociale. Cette nouvelle dimension de ma relation avec le Seigneur Jésus-Christ a radicalement bouleversé mes choix et mes priorités. Quand je recevais des déclarations de flamme d’un éventuel prétendant, j’étais tellement contente que je ne prenais pas toujours le temps de prier. De plus en plus, j’amène chaque situation sentimentale devant le Seigneur et je demande aussi conseil aux personnes matures que le Seigneur a mises autour de moi. L’encadrement et les prières de toutes ces personnes font vraiment la différence ; le célibat joyeux, épanoui et productif est possible J.
 

6- « Mon EssenCiel » s’adresse aux femmes célibataires, quels conseils pour celles qui sont dans l’attente ? 

Dans ma vie de célibataire, j’ai eu des espoirs non concrétisés et des attentes surréalistes. L’environnement ne nous aide pas dans la mesure où être une jeune femme autour de la trentaine sans mari, sans enfant et sans même un « remontant » occasionnel est considéré comme désastreux. Au travers de tous ces événements, dans les heures les plus sombres, devant les tentations les plus délicieuses, il y a toujours un moment (parfois c’est juste quelques secondes) où il faut choisir. Choisir de dire non. Choisir de continuer à faire confiance à Jésus-Christ qui tient mon dossier. Choisir de refuser une brève consolation dans les bras de cet homme qui semble tout droit tombé du ciel. Choisir d’attendre celui qui craint véritablement le Seigneur. Choisir la compagnie de personnes qui attendent dans la joie l’accomplissement des promesses. Choisir de ne pas fréquenter les personnes qui parlent négativement et qui vivent volontairement et continuellement en violant les principes divins.

 

7- Un mot de fin pour nos lectrices :

Ce fut un plaisir pour moi de partager ces quelques mots avec vous. Que le Seigneur soit votre première recherche, votre premier amour ; le reste coulera de source. Soyez bénies mes merveilleuses sœurs !

Amen ! Merci Acha pour le temps consacré à cet entrevue. Nous te souhaitons une bonne continuation et une belle carrière professionnelle. Que le Seigneur puisse te soutenir dans tes projets et dans ta marche avec Lui.

Besoin de contacter notre Invité, écris moi simplement à aurelie@monessenciel.org



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire