Sais-tu quelle est ton identité ?

Princesse, J'aimerais te parler aujourd'hui d'identité. De nombreuses femmes à travers le monde notamment les femmes chrétiennes souffrent de la crise identitaire. Ceci peut-être dû à leur ignorance de ce qu'elles sont réellement en Christ et à un manque de connaissances. Tu trouveras le long de cet article les éléments qui te permettront de connaître ton identité.




Tu as certainement entendu parler d'identité et tu te demandes ce que cela signifie réellement.


C'est quoi l'identité au juste ?


Selon le dictionnaire la toupie, l'Identité est "ce qui permet de différencier, sans confusion possible, une personne, un animal ou une chose des autres."  Exemple : la carte d'identité.
C'est tout simplement toutes les informations qui déterminent chaque individu et qui permettent de faire la différence avec les autres.

Ici, nous identifierons deux identités à savoir l'identité civile et l'identité céleste.

1-Ton Identité civile :

Elle traduit la situation d'un individu sur le plan familial et sociétal. C'est le fait pour toi d'appartenir à une famille particulière, d'être citoyenne d'un pays bien précis ou originaire d'une tribu donnée. C'est de cette manière que la société te définit.

Peut-être as-tu déjà été indexée quant à ta région d'origine ou tribu : elle est "Bami" ou "Nkouah" comme on aime régulièrement dire chez nous. "Les femmes bétis sont très folles", "les femmes bamilékés sont très sournoises"... Bref notre société tend à attribuer une identité ou un qualificatif à chaque type de femme.

En dehors des clichés précédemment cités, les individus ont tendance à coller une étiquette aux personnes en fonction de leur situation familiale.  Peut-être, t'a-t-on souvent dit que tu ne vas pas évoluer parce que tu viens d’une tribu particulière ; d’une famille qui ne prospère pas où d'aucuns ont abandonné les études très tôt; d’une famille mal réputée (sorcellerie, folie etc.). Bien ces fois, si une femme vient d’une famille dans laquelle les femmes se marient difficilement ou ne se sont jamais mariées, elle est automatiquement identifiée à la situation de ses parentes.

A cause de ce que tu peux observer mais aussi des pressions sociétales, tu te dis certainement qu'il en sera de même pour toi ? J'aimerais te dire que tu as tort de penser de la sorte ou de t'identifier à de telles choses.
Peut-être par le passé, tes enseignants t'ont dit que tu étais nulle; tes camarades que tu étais laide, etc. Peut-être dans l'entreprise où tu as travaillé, on t'a qualifié de mauvaise employée. On t'a souvent demandé quelle "relations" tu avais ? Ta famille n'étant d'aucune renommée. Bref, les moqueries de part et d'autre ont volé ton estime et t'ont empêché de te valoriser et de connaître ta véritable identité.
Ce que tu dois savoir, c'est que ton identité ne dépend pas de ces choses qui ont nourri ton esprit pendant toutes ces années. La vérité, c'est que tu as une autre identité celle qui est céleste et ne dépend pas de la société dans laquelle tu te trouves.

2- Ton Identité Céleste

C'est ce qui n'a pas de fin, elle est éternelle. De la manière que tu es née dans la famille X et que tu portes le nom X, de cette même manière, tu es née de Dieu et tu appartiens à cette glorieuse famille céleste.
Tu commences à t'identifier à elle lorsque tu acceptes sincèrement Jésus-Christ dans ta vie comme Seigneur et Sauveur. Alors tu deviens enfant de Dieu et tu commences à jouir du paquet qui accompagne cette nouvelle identité. Pour mieux connaître le contenu de ce paquet, tu dois lire la Bible, car de nombreuses vérités concernant cette identité y sont contenues. Tu dois te les approprier.
Tu as besoin de les connaître afin de ne plus laisser la société définir qui tu es.


3- Ce que tu dois savoir au sujet de ton identité céleste :


  • Tu es une enfant de Dieu  (Jean 1 : 12), dès lors que tu commences une nouvelle vie en Christ. Et cela, personne ne pourra te l'arracher, c'est établi à jamais. Tu jouis de tous les privilèges qui y sont rattachés. Une fille de président n'a pas de souci à se faire car elle sait qui elle est. Elle a confiance en son père. À plus forte raison toi qui est la fille du Roi des rois, la Princesse du Dieu vivant.

  • Tu es une nouvelle créature (2 Corinthiens 5 : 17). Tu as un passé qui te taraude l'esprit lorsque tu essayes d'y penser ? Peut-être, tu avais une vie désordonnée, indigne, etc. Tu as peut-être même été une meurtrière... Mais Dieu te dit qu'Il t'a pardonné et a oublié. Il te voit comme une nouvelle personne, un nouveau toi sans tâches. N'est ce pas merveilleux de connaître ces choses ? Alors ne laisse plus ton passé t'envahir, ou même le regret, la culpabilité te faire ignorer les privilèges que tu as en Christ. Cette nouvelle identité ne dépend pas de ton passé, mais de la Grâce de Dieu.

  • Tu es la maison de Dieu (Éphésiens 2 : 22, 1 Corinthiens 6 : 19). La Bible déclare que ton corps est le temple du Saint-Esprit. Son Esprit vit en toi. Il peut te guider, bref te diriger si tu lui laisses faire son œuvre au travers de toi. En tant que célibataire, tu ne dois pas croire en la solitude parce que le Saint-Esprit vit en toi. Christ promet dans Sa parole qu'Il sera avec toi tous les jours jusqu'à la fin du monde (Matthieu 28:20). Et promet de ne jamais t'abandonner ni te délaisser.

  • Tu es la lumière (Matthieu 5: 14), oui ! Tu es appelée à briller. Il a mis un potentiel en toi, et Il t'a béni par des dons et talents. Ne te sous-estime plus, car tu es capable de beaucoup de choses! C'est ce qui fait ton unicité. Tu n'as plus de raison de te plaindre de n'avoir rien et de n'être pas à mesure de produire quelque chose. Saisis ton potentiel et sois productive parce que le monde attend ta manifestation. Lèves-toi et brille !

  • Tu es justifiée (1 Corinthiens 6:11car Jésus a porté à la croix du calvaire tous les actes dont les ordonnances te condamnaient. Ah oui, il l'a fait ! Tu n'as plus de raison d'avoir peur d'un quelconque jugement, car Il a porté tes péchés sur Lui. C'est vrai que cela ne te donne pas de raison pour commettre d'autres forfaits. Mais bien au contraire, cela devrait te pousser à vivre en harmonie avec Lui afin de ne pas blesser son cœur. Tu honoreras ainsi son œuvre à la croix. Plus de culpabilité, de peurs ou de craintes, le sang de Jésus a tout accompli !

  • Tu es cohéritière avec Christ (Romains 8 : 17). Jésus en tant que fils de Dieu jouit de l'héritage divin et parce que tu es sa petite sœur vous partager cet héritage. N'est-ce pas merveilleux de savoir cela ? Alors pourquoi t'inquiètes-tu autant de ta situation ? Tu as plus d'avantages que cette femme qui ne le connaît pas encore et qui tente désespérément de vivre elle-même sa vie sans Lui. Tu as hérité de la vie éternelle. Qu'est-ce qu'il te faut encore ? Un mari ? Dieu le manifestera au temps marqué. Saches déjà que tu as reçu en héritage ce dont tu as besoin ce n'est qu'une question de temps.

Princesse, on pourrait passer des heures à découvrir ce que nous sommes en Christ, il y a tellement à dire à ce propos. Mais tu pourras le trouver toi-même pendant que tu lis et médites la Bible. Et plus tu découvriras qui tu es, plus tu ne laisseras plus le monde te définir. Ta véritable identité est celle que tu as en Christ. Alors appropries-toi ces vérités et gagne en confiance !

Si tu veux expérimenter ce paquet en Christ, tu as besoin de commencer une nouvelle vie en Lui. Je t'invite donc à lire mon article sur Comment devenir chrétienne ?

Sois bénie,


Aurélie

Je suis tentée, que faire ?

Bonjour Princesse, 

Aujourd'hui, j'aimerais parler de "la tentation". Nous sommes confrontées en tant que célibataires chrétiennes à des tentations dans divers domaines de notre vie. Ça peut être entre autres : vouloir être dans des relations dysfonctionnelles, chercher une gloire passagère, bref il y a de nombreux cas. Je t'invite à lire cet article et à y trouver des stratégies qui t'aideront à vaincre la tentation.




Pour mieux comprendre, je t'invite à lire Matthieu 4 : 1-11. Ce que tu dois savoir : 

 

1- Tout le monde peut être tenté :

La tentation ne fait acception de personne. Chacune de nous au moins une fois dans sa vie a été tentée. Jésus même qui est le fils de Dieu en a été victime. Les plus exposés à la tentation sont les enfants de Dieu parce que satan sait quelle est leur destination. Il ne veut pas être seul à périr dans le feu ardent de la géhenne raison pour laquelle il fait tout pour amener les Hommes à chuter avec lui. Ceci nous enseigne que ce n'est pas un péché d'être tenté, mais c'est le fait de tomber ou pas qui fait toute la différence.
L'initiateur même de la tentation, c'est le diable. La bible nous enseigne que lorsque nous sommes tentées, évitons d'accuser Dieu car Dieu ne tente personne (Jacques 1: 14). Souvent, c'est notre chair. Et lorsque nous laissons la chair prendre le dessus nous pouvons être tentées.
D'autres fois, c'est le monde. Et comme je mentionnais dans l'un de mes articles, ton environnement peut t'influencer. Voici quelques exemples : "tout le monde s'habille sexy" ; "C'est l'effet vieux-jeu", "Les filles de ton âge ont des enfants. Qu'est ce que tu attends ?" ; "Si tu ne trouves pas de mari, vas habiter avec cet homme qui te courre après sinon il ne voudra jamais t'épouser" ; "Toutes les jeunes femmes ont un petit ami" ; "Dans cette entreprise, pour garder le poste, nous sommes toutes passées par la chambre d'hôtel pour obtenir le contrat...." Des exemples il y en a plein.


2- L'objet de la tentation :

- La nourriture : le plus souvent, nous sommes tentées par notre propre convoitise. Imagines que tu aies déjà mangé mais on te propose encore à manger. Si tu n'es pas résistante, tu peux faire l'excès de table.
Il peut aussi arriver lorsque tu prends un temps de jeûne et décides de ne pas manger jusqu'à un certain moment et subitement, le diable te pousse dans ton esprit de manger : "Ne vois-tu pas que c'est ton mets préféré ?". "Regardes, c'est délicieux !", "Prend juste un peu. c'est rien".
Dans une pareille situation, souviens-toi de l'objectif de ton jeûne. Autant le sujet est sérieux autant tu résisteras à cette mauvaise pensée.
- Notre appartenance : c'est-à-dire notre statut dans la société. "Je suis fille de...". On veut prouver notre identité, on s'identifie aux choses inutiles et passagères. "Je suis directrice de..." "Je suis quand même Pasteur tel" ; "je suis quand même une blogueuse influente" ; "Je suis fille de tel ministre".
Princesse, si tu connais ton identité, tu n'as rien à prouver à qui que ce soit. Ce qui nous tue, c'est de toujours vouloir prouver qui nous sommes. Cela ne change en rien qui tu es réellement. À cause de cette vaine gloire, nous sommes prêtes à tout. Parfois même tentées de faire des compromis pour avoir le respect et l'approbation des Hommes.

- Les choses matérielles : ici, j'entends tout bien physique. Ça peut être ; l'argent, les voitures, les maison, etc. Ce sont les plus courus. Souvent, il nous arrive d'être tentées par l'argent. La cupidité a envahi le monde si nous ne faisons pas attention. Nous sommes prêtes à tout pour avoir ces choses viles.
Combien de fois sommes-nous prêtes à accepter cet incroyant au nom de ce qu'il a de l'argent. Si nous l'épousons, nous ne serons plus dans le manque (fausse conception) Nous sommes prêtes à entrer dans ces réseaux en entreprise pour nous faire de l'argent, accepter de coucher avec le patron pour avoir la promotion ; ou encore accepter de faire les surfacturations et augmenter encore et encore les techniques illégales de recherches de biens matériels. Tout ceci parce que nous voulons être vues, fréquenter une certaine classe et être approuvée. Jésus ne s'est pas laissé séduire car il se souvenait que l'argent et l'or appartiennent à son Père et ce n'était pas son but. Toi quel est ton but ? Sur quoi ton regard est-il focalisé ? Sur l'essentiel je suppose, qui est Christ.

3- Ce qu'il faut pour résister :

- Passer du temps dans la présence de Dieu : par la méditation de la parole, par le temps de prière, par le temps d'adoration, par des périodes fréquentes dans le jeûne.
Jésus avait été tenté après 40 jours de jeûne et de prière. C'est là où il avait puisé ses forces. Il y était pour se ressourcer et c'est ce qui lui a permis de gérer la situation.

- Étudier la bible :  nous avons besoin d'être des étudiants de la parole de Dieu. Plusieurs s’arrêtent juste au fait qu'ils sont des enfants de Dieu. Et ne veulent plus faire d'efforts. Ça y est je suis chrétienne, c'est bon. Non, tu as besoin d'étudier la parole. Il y a plusieurs thèmes. En fonction de ton besoin et de ce que tu as besoin d'étudier, tu dois faire des recherches. Te procurer une bible d'étude, des commentaires bibliques, bref de tous les outils nécessaires pour t'édifier dans la parole de Dieu.

- Faire des déclarations : j'ai appris que le voleur aime les ténèbres, il n'aime pas transparaître en plein jour. Il aime le flou raison pour laquelle il faut déclarer haut et fort quelles sont tes convictions et dire ce que la parole dit. Jésus n'était pas là juste à écouter le diable. Il lui disait clairement ce que la parole de Dieu dit. Je remarque que le diable connaît aussi ce qui est écrit dans la bible, mais il n'a pas la révélation de la parole. Toi et moi parce que nous avons le Saint-Esprit, il nous donne la révélation précise, la pensée même de Dieu. Alors nous devons la déclarer. Il y a une puissance sous la langue. La bible dit qu'avec notre bouche, nous pouvons bénir ou maudire. Et c'est en confessant de notre bouche que nous parvenons au Salut. La parole relâchée par nos lèvres a une puissance.

- Résister au diable : La bible demande de résister au diable et il fuira loin de nous. Lorsqu'il se rend compte que, nous sommes remplies de la présence de Dieu, que nous connaissons la parole et que nous avons des révélations ou que nous connaissons notre identité, il s’avoue vaincu et se retire. Tu n'as pas besoin d'avoir peur de lui car ta position d'enfant de Dieu te met au-dessus de lui. Il faut juste le commander de te laisser. Jésus sachant qu'il était au-dessus de lui, lui ordonna de se retirer et vite fait il s'en alla. De même, je me souviens de ce passage dans lequel Jésus s'adressant à l'esprit qui animait Pierre dit : "arrière de moi Satan". Il a besoin que tu te mettes à ta position pour le chasser et il te laissera tranquille.

- Marcher par l'esprit : notre chair a besoin de discipline. Par moments, nous devons refuser de céder à ses caprices. C'est lorsque nous sommes remplis de l'esprit que nous ne pouvons pas accomplir les désirs de la chair. Pratique la respiration spirituelle permanente, prie pour davantage recevoir la plénitude du Saint-Esprit.

- Fuir les mauvaises compagnies : la bible nous demande de ne pas marcher sur la voie des pécheurs. De même que les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs, nous devons éviter de marcher avec elles de peur de nous retrouver dans leurs mauvaises voies. Pour le détail, je t'invite à lire mon précédent article "Le genre de relations à bannir de ton environnement".

Pour conclure, tu as ce qu'il te faut pour résister à la tentation. Dans la prière que Jésus nous a apprise, "ne nous soumets pas à la tentation"; nous montre que nous serons constamment confrontées à des cas de tentation. Mais la grâce de Dieu et notre degré d'intimité avec lui, nous aideront à nous en sortir.

Et toi comment gères-tu la tentation ?


Sois bénie,

Aurélie




Evénement : Atelier des Esthers

Ma chère Esther,
Le samedi 04 mars 2017 a eu lieu le tout premier atelier des Esthers sur le thème : "La productivité, gage d'une bonne préparation au mariage"


Une poignée de femmes nous ont fait l'honneur d'assister à ce programme, et ce, dont je me souviens, c'était les témoignages aussi touchant à la fin. Chacune est rentrée motivée, encouragée et booster à aller à un autre niveau dans leur vie personnelle et voire sentimentale. 
Pour toi qui n'as pas pu assister, j'aimerais juste partager avec toi en images quelques moments passés avec Les Esthers. C'était vraiment magnifique !!! 

Quelques mises au point avant le début de l'atelier 


Aperçu de notre écran de projection 


Prière d'ouverture 

Instant de présentation, la Coach Winnie était présente 



Notre présentatrice, Nadine n'a pas manqué de nous entretenir durant l'atelier




Une vue de mon écran de présentation 



Les Esthers étaient toutes concentrées à prendre des notes 




Notre diététicienne Suzy en plein démo 









En pleine explication 


Moment de questions/réponses 


Avec la chroniqueuse Cathy et la journaliste Nadine


Photo de famille 


Cocktail de fin 


C'était de grands moments d'échanges et de partages. Nous avons été énormément bénis par le témoignage des unes et des autres. Nous attendons avec impatience la prochaine édition. 

Si tu souhaites prendre part au prochain atelier des Esthers, n'hésite pas à me contacter en message privé pour avoir les modalités. 

Sois bénie ! 

Aurélie