Je suis tentée, que faire ?

Bonjour Princesse, 

Aujourd'hui, j'aimerais parler de "la tentation". Nous sommes confrontées en tant que célibataires chrétiennes à des tentations dans divers domaines de notre vie. Ça peut être entre autres : vouloir être dans des relations dysfonctionnelles, chercher une gloire passagère, bref il y a de nombreux cas. Je t'invite à lire cet article et à y trouver des stratégies qui t'aideront à vaincre la tentation.




Pour mieux comprendre, je t'invite à lire Matthieu 4 : 1-11. Ce que tu dois savoir : 

 

1- Tout le monde peut être tenté :

La tentation ne fait acception de personne. Chacune de nous au moins une fois dans sa vie a été tentée. Jésus même qui est le fils de Dieu en a été victime. Les plus exposés à la tentation sont les enfants de Dieu parce que satan sait quelle est leur destination. Il ne veut pas être seul à périr dans le feu ardent de la géhenne raison pour laquelle il fait tout pour amener les Hommes à chuter avec lui. Ceci nous enseigne que ce n'est pas un péché d'être tenté, mais c'est le fait de tomber ou pas qui fait toute la différence.
L'initiateur même de la tentation, c'est le diable. La bible nous enseigne que lorsque nous sommes tentées, évitons d'accuser Dieu car Dieu ne tente personne (Jacques 1: 14). Souvent, c'est notre chair. Et lorsque nous laissons la chair prendre le dessus nous pouvons être tentées.
D'autres fois, c'est le monde. Et comme je mentionnais dans l'un de mes articles, ton environnement peut t'influencer. Voici quelques exemples : "tout le monde s'habille sexy" ; "C'est l'effet vieux-jeu", "Les filles de ton âge ont des enfants. Qu'est ce que tu attends ?" ; "Si tu ne trouves pas de mari, vas habiter avec cet homme qui te courre après sinon il ne voudra jamais t'épouser" ; "Toutes les jeunes femmes ont un petit ami" ; "Dans cette entreprise, pour garder le poste, nous sommes toutes passées par la chambre d'hôtel pour obtenir le contrat...." Des exemples il y en a plein.


2- L'objet de la tentation :

- La nourriture : le plus souvent, nous sommes tentées par notre propre convoitise. Imagines que tu aies déjà mangé mais on te propose encore à manger. Si tu n'es pas résistante, tu peux faire l'excès de table.
Il peut aussi arriver lorsque tu prends un temps de jeûne et décides de ne pas manger jusqu'à un certain moment et subitement, le diable te pousse dans ton esprit de manger : "Ne vois-tu pas que c'est ton mets préféré ?". "Regardes, c'est délicieux !", "Prend juste un peu. c'est rien".
Dans une pareille situation, souviens-toi de l'objectif de ton jeûne. Autant le sujet est sérieux autant tu résisteras à cette mauvaise pensée.
- Notre appartenance : c'est-à-dire notre statut dans la société. "Je suis fille de...". On veut prouver notre identité, on s'identifie aux choses inutiles et passagères. "Je suis directrice de..." "Je suis quand même Pasteur tel" ; "je suis quand même une blogueuse influente" ; "Je suis fille de tel ministre".
Princesse, si tu connais ton identité, tu n'as rien à prouver à qui que ce soit. Ce qui nous tue, c'est de toujours vouloir prouver qui nous sommes. Cela ne change en rien qui tu es réellement. À cause de cette vaine gloire, nous sommes prêtes à tout. Parfois même tentées de faire des compromis pour avoir le respect et l'approbation des Hommes.

- Les choses matérielles : ici, j'entends tout bien physique. Ça peut être ; l'argent, les voitures, les maison, etc. Ce sont les plus courus. Souvent, il nous arrive d'être tentées par l'argent. La cupidité a envahi le monde si nous ne faisons pas attention. Nous sommes prêtes à tout pour avoir ces choses viles.
Combien de fois sommes-nous prêtes à accepter cet incroyant au nom de ce qu'il a de l'argent. Si nous l'épousons, nous ne serons plus dans le manque (fausse conception) Nous sommes prêtes à entrer dans ces réseaux en entreprise pour nous faire de l'argent, accepter de coucher avec le patron pour avoir la promotion ; ou encore accepter de faire les surfacturations et augmenter encore et encore les techniques illégales de recherches de biens matériels. Tout ceci parce que nous voulons être vues, fréquenter une certaine classe et être approuvée. Jésus ne s'est pas laissé séduire car il se souvenait que l'argent et l'or appartiennent à son Père et ce n'était pas son but. Toi quel est ton but ? Sur quoi ton regard est-il focalisé ? Sur l'essentiel je suppose, qui est Christ.

3- Ce qu'il faut pour résister :

- Passer du temps dans la présence de Dieu : par la méditation de la parole, par le temps de prière, par le temps d'adoration, par des périodes fréquentes dans le jeûne.
Jésus avait été tenté après 40 jours de jeûne et de prière. C'est là où il avait puisé ses forces. Il y était pour se ressourcer et c'est ce qui lui a permis de gérer la situation.

- Étudier la bible :  nous avons besoin d'être des étudiants de la parole de Dieu. Plusieurs s’arrêtent juste au fait qu'ils sont des enfants de Dieu. Et ne veulent plus faire d'efforts. Ça y est je suis chrétienne, c'est bon. Non, tu as besoin d'étudier la parole. Il y a plusieurs thèmes. En fonction de ton besoin et de ce que tu as besoin d'étudier, tu dois faire des recherches. Te procurer une bible d'étude, des commentaires bibliques, bref de tous les outils nécessaires pour t'édifier dans la parole de Dieu.

- Faire des déclarations : j'ai appris que le voleur aime les ténèbres, il n'aime pas transparaître en plein jour. Il aime le flou raison pour laquelle il faut déclarer haut et fort quelles sont tes convictions et dire ce que la parole dit. Jésus n'était pas là juste à écouter le diable. Il lui disait clairement ce que la parole de Dieu dit. Je remarque que le diable connaît aussi ce qui est écrit dans la bible, mais il n'a pas la révélation de la parole. Toi et moi parce que nous avons le Saint-Esprit, il nous donne la révélation précise, la pensée même de Dieu. Alors nous devons la déclarer. Il y a une puissance sous la langue. La bible dit qu'avec notre bouche, nous pouvons bénir ou maudire. Et c'est en confessant de notre bouche que nous parvenons au Salut. La parole relâchée par nos lèvres a une puissance.

- Résister au diable : La bible demande de résister au diable et il fuira loin de nous. Lorsqu'il se rend compte que, nous sommes remplies de la présence de Dieu, que nous connaissons la parole et que nous avons des révélations ou que nous connaissons notre identité, il s’avoue vaincu et se retire. Tu n'as pas besoin d'avoir peur de lui car ta position d'enfant de Dieu te met au-dessus de lui. Il faut juste le commander de te laisser. Jésus sachant qu'il était au-dessus de lui, lui ordonna de se retirer et vite fait il s'en alla. De même, je me souviens de ce passage dans lequel Jésus s'adressant à l'esprit qui animait Pierre dit : "arrière de moi Satan". Il a besoin que tu te mettes à ta position pour le chasser et il te laissera tranquille.

- Marcher par l'esprit : notre chair a besoin de discipline. Par moments, nous devons refuser de céder à ses caprices. C'est lorsque nous sommes remplis de l'esprit que nous ne pouvons pas accomplir les désirs de la chair. Pratique la respiration spirituelle permanente, prie pour davantage recevoir la plénitude du Saint-Esprit.

- Fuir les mauvaises compagnies : la bible nous demande de ne pas marcher sur la voie des pécheurs. De même que les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs, nous devons éviter de marcher avec elles de peur de nous retrouver dans leurs mauvaises voies. Pour le détail, je t'invite à lire mon précédent article "Le genre de relations à bannir de ton environnement".

Pour conclure, tu as ce qu'il te faut pour résister à la tentation. Dans la prière que Jésus nous a apprise, "ne nous soumets pas à la tentation"; nous montre que nous serons constamment confrontées à des cas de tentation. Mais la grâce de Dieu et notre degré d'intimité avec lui, nous aideront à nous en sortir.

Et toi comment gères-tu la tentation ?


Sois bénie,

Aurélie




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire