Suis-je prête à me marier ?

Hello Lady,


Tu désires te marier ? Il est important de te connaître et de savoir si tu es prête pour cela car se marier est une bonne chose, mais être prête est indispensable. J’ai rédigé cet article pour toi parce que beaucoup de femmes se sont mariées sans être prêtes et ont connu d’énormes frustrations et pour d’autres cela a demandé beaucoup d’ajustements. Laisse-moi évoquer dans les lignes qui suivent quelques aspects qui te permettront de te poser les bonnes questions. 



1-Il faut être prête émotionnellement 


Dans cette partie, il est question de t’évaluer pour savoir si tu as une estime de toi, si tu as un amour propre sans toutefois exagérer. 

  • Il faudrait que tu t’acceptes comme une célibataire sans que cela soit un fardeau pour toi, ni perçu de toi comme une quelconque malédiction ; parce que c'est une saison de préparation.
  • Il faudrait que tu te reconnaisses comme une charmante créature de Dieu. Peu importe ce que les gens t’ont dit, peu importe si tu te trouves trop grosse ou trop maigre comme ce fut mon cas lorsque j’étais célibataire. Apprend à être heureuse, à t’apprécier, à te sentir belle et bien dans ta peau !
  • Tu dois connaître ton identité chrétienne et tu dois avoir des principes et des standards auxquels tu tiens fermeDes standards à ne rabaisser sous aucun prétexte car tu connais Christ.
  • Tu dois connaître ton tempérament (on en distingue quatre principalement, je les développerai dans un prochain article) et ceci nécessite d’avoir une certaine personnalité. Tu ne dois pas être ballottée à tous vents, tu dois savoir être ferme dans tes positions. 
  • Tu devrais aussi connaître tes dons et talents et être en train de travailler dans ton appel
  • Tu devrais être une femme mature, sobre, modérée, peu extravagante : une femme modeste.
  • Tu ne dois pas te laisser dominer par tes émotions mais être une femme d’Esprit c’est-à-dire qui se laisse diriger et conduire par le Saint Esprit. 


2-Il faut être prête socialement


Sur ce plan, il est question d’être en mesure de s’évaluer dans nos relations avec les autres.

  • Tu dois pouvoir avoir des amitiés saines et durables car il y’a des femmes qui sont incapables de garder une amitié pendant longtemps. Elles sont facilement jalouses, envieuses ou querelleuses. 
  • Tu dois te rassurer d’être une amie fidèle qui sait choisir ses compagnies et rester loyale.
  • Tu dois être en mesure d’avoir des relations saines avec le sexe opposé sans que tu ne laisses tes sentiments ou autres fantasmes prendre le dessus car il arrive souvent à certaines femmes d’être amoureuses d’un homme qui veut une simple amitié et rien de plus. Tu dois être à mesure de gérer ce genre de relation. 
  • C’est aussi important d’avoir de bonnes relations avec les autorités autour de toi. Ça peut être ton chef hiérarchique, ton professeur, tes parents, ton leader spirituel, ton aînée dans la foi, ton grand frère ou ta grande sœur, etc. Tu dois être respectueuse envers eux pour pouvoir mieux respecter ton mari car ton futur époux sera l’autorité établie par Dieu sur toi.
  • Tu dois être en mesure de bien te tenir en public, développer le savoir-vivre en société et respecter ton prochain. 
  • Tu dois pouvoir avoir de bons rapports avec ta famille. Elle peut compter sur toi en tant que membre de la famille. Tu dois être quelqu’une de serviable. 
  • Tu dois être dynamique et même être au service de ton église locale.
  • Tu dois avoir une hygiène soignée tant de ton corps que de ton environnement (ta maison, ta chambre, ton bureau, ton espace, etc.) et savoir te vêtir coquette mais sans trop d'extravagance sinon beaucoup de modestie. Tu dois suffisamment prendre soin de toi car la Bible nous dit que notre corps est le temple du Saint Esprit, alors nous devons en prendre soin (1 Corinthiens 6 :19).


3-Il faut être prête financièrement

Il est question ici d'évaluer ton rapport avec l’argent et ta manière de gérer tes finances.

  • Tu dois être en mesure de garder un emploi que tu as déjà ou savoir te battre et utiliser les ressources que tu as pour générer des revenus. Bref, tu dois être productive ! 
  • Tu dois avoir une vision que tu nourris et dont tu es prête pour sa réalisation avec des plans à court, moyen et long terme.
  • Tu dois être à mesure d’être responsable financièrement, avoir un bon rapport avec l’argent et être digne de confiance dans la gestion financière.
  • Tu dois être libérale, être en mesure de donner pour soutenir les autres, les nécessiteux, les membres de ta famille, les œuvres chrétiennes et missionnaires, favoriser l’avancée du royaume. 
  • Tu dois savoir donner sans murmurer car on rencontre encore des femmes avares.
  • Tu dois être prête à tenir tes finances comme dans un foyer c’est-à-dire être à mesure d’élaborer un budget et l’exécuter. 
  • Tu dois également apprendre à épargner pour gérer les imprévus.

4-Il faut être prête spirituellement 

Pour moi, c’est le plus important, car lorsque tu es prête spirituellement, le Saint Esprit t’accorde une certaine sagesse et la maturité pour gérer les autres points.
Ce point requiert d’avoir une relation profonde et personnelle avec Dieu. Qu’Il te reconnaisse comme son enfant ou comme sa fille bien-aimée.
  • Il faut que cette relation qui a commencé le jour où tu as accepté Jésus-Christ dans ta vie comme ton Sauveur et Seigneur soit entrain de croître dans le sens de la maturité au point où tu te considères comme disciple. 
  • De même que tu sois en mesure de gagner des âmes et de pouvoir les aider à grandir et être elles-mêmes des disciples (Matthieu 28 :18-20). C’est le premier appel de tout croyant.
  • Tu dois éviter d’être une chrétienne aux actes contradictoires. Une chrétienne charnelle dont la vie laisse à se poser des questions parce qu’on y voit aucune différence de conduite comparativement à celle d'une femme sans consécration à Dieu.
  • Tu dois avoir une bonne relation avec le Saint Esprit. Tu dois savoir l’écouter, te laisser diriger par Lui, le laisser te révéler la volonté de Dieu. Tu dois en faire ton ami.
  • Tu dois être en mesure de comprendre ou discerner la volonté de Dieu pour ta vie, comprendre ses directives pour toi. Tu dois connaître ce pourquoi tu es née en tant qu’individu. 

Si tu parviens à t’évaluer sur chacun des points suscités alors tu peux estimer que tu es déjà prête pour le mariage.
Si tu ne l’es pas encore, je t’encourage à travailler sur les autres aspects et beaucoup prier pour le brisement. Laisse le Seigneur faire son œuvre en toi (sa chirurgie) afin que lorsque ton Adam te verra, que cela ne soit pas une surprise pour toi car tu sais que tu es prête.
Si tu estimes être prête depuis dans ces différents aspects, mais aucun homme n’est encore venu te demander en mariage, ne t’inquiètes pas ! Il n’est jamais trop tard avec Dieu. Certainement ce n’est pas encore son timing. Le Seigneur doit être en train de régler quelques détails dans la vie de ton Adam afin qu’il soit à son tour prêt. Il ne manquera plus qu’à initier votre rencontre. Amen !

Si tu as été bénie, ne gardes pas ceci pour toi toute seule. Partages cet article avec d’autres femmes, elles en ont certainement besoin.

Que Dieu te bénisse abondamment,

Aurélie 

Les différentes étapes du mariage


Lady,

Au travers de cet article, je veux t’expliquer les étapes du mariage comme je l’ai annoncé dans mon précédent article. Je vais te montrer pourquoi chaque étape est importante dans la réussite de ton mariage. Lis et partages.



Le célibat est une période importante de la vie bien qu’elle soit mal vécue par certaines personnes. Elle est une étape qui te permet de mieux te préparer avant d’entrer dans ton foyer. Surtout si tu veux en faire un témoignage vivant pour glorifier le Seigneur.

Etape 1 - le Oui :

C’est la première étape et pas la moindre car elle requiert des partenaires de s'engager sans nécessairement savoir tout ce à quoi ils s'engagent. Plusieurs partenaires ont souvent laissé l'attitude des autres parler à leur place. Et lorsque les problèmes ont surgi la femme a déclaré n’avoir jamais donné son accord de principe. Lady soit une personne vraie et loyale. Que ton oui soit oui et ton non soit non. Ce qu’on y ajoute vient du malin (Matthieu 5 : 37). Ne te laisse pas prendre par ça.

Etape 2 - les fréquentations : 

C’est une étape très capitale car elle permet de savoir :
  • Avec qui on s’engage ?
  • Comment est cette personne ?
  • Comment elle vit ?
  • Quelles sont ses qualités ?
  • Quels sont ses défauts ?
  • Quels sont ses projets ?
  • Qui sont les membres de sa famille ?
  • Quel est sa conception du mariage ?
  • Quelles sont ses bases bibliques ?
  • Sur quels fondements elle repose ?
  • Etc...
C’est l’étape idéale pour se rendre visite. Vous apprenez à mieux vous connaître. Vous créez les bases d’une amitié solide. Vous vous rencontrez dans des endroits publics pour échanger sur un sujet qui concerne la relation ou sur des décisions concernant votre projet. Vous planifiez les visites des familles et leaders spirituels. Il est important à cette étape de faire des examens prénuptiaux avant d’aller rencontrer les parents ou leaders.

Etape 3 - les fiançailles :

  • C’est une étape qui commence après avoir rencontré tour à tour les différentes personnes clés de nos familles (parents, tuteurs, frères et sœurs) pour obtenir leur accord et leur bénédiction. Il faut rencontrer aussi les leaders spirituels pour obtenir leur accord et leur soutien dans la prière pour les étapes à venir.
  • C’est une phase dans laquelle tu dois passer beaucoup de temps dans la prière pour poser les fondements spirituels de votre futur foyer (prier pour le foyer, le projet de vie, etc.)
  • C’est aussi une phase d’écoute, dans laquelle le Seigneur te donne les directives sur comment procéder dans les démarches à faire et la suite des étapes.
  • C’est également une phase de planification dans laquelle on fixe les dates, un chronogramme de l’évolution des choses. On planifie également ce qu’on désire dans notre future vie de couple : lieu d’habitation, le nombre d’enfants, l’organisation des charges, la gestion des finances, les règles de fonctionnement de notre foyer, etc. 
  • Elle permet aussi de faire la publication des bans et rencontrer les autorités religieuses pour demander la bénédiction nuptiale.
  • La planification même du jour J, les différentes cérémonies, les lieux d’organisations et les différents intervenants.

  

Etape 4 - Le mariage coutumier :

A cette étape, les familles se réunissent et la fiancée est dotée et reçu comme nouveau membre de la belle-famille. La famille de la fiancée se réjouit de la relâcher et de la voir se joindre à son conjoint pour fonder une nouvelle famille.
Il est important de l’organiser de manière chrétienne car certaines familles non chrétiennes en profitent souvent pour y joindre des pratiques pas correctes à l’endroit des conjoints.
Vos leaders spirituels ont la charge de vous soutenir dans la prière dans cette étape.
Il est conseillé aux hommes de respecter cette étape car il est juste de voir la famille de la femme accepter de donner leur fille et de la bénir en retour (Histoire de Rebecca dans Genèse 24 : 1-67).
Dieu agrée cette étape et la prend au sérieux tout comme les autres car une femme appartient à son père jusqu’à ce qu’elle le quitte pour se joindre à un homme par les liens du mariage. 
Lady, n’accepte pas qu’un homme vienne te prendre comme s'il te volait parce que ta famille t'observe et s'attend à ce que tu fasses la différence.
Cette étape se célèbre dans la famille de la fiancée, soit chez ses parents, soit chez son responsable de famille ou chez ses grands-parents. Tout dépend des familles, des us et coutumes ou même du rang qu’occupe la fiancée dans sa famille, il n’y a pas de règle standard.

Etape 5 - Le mariage civil :

Toute autorité est instituée de Dieu qu’elle soit civique ou religieuse (Romains 13 : 1-7). Dans la société aujourd’hui, il y’a des règles établies parmi lesquelles figure l'union des conjoints devant les autorités compétentes avec choix (à l’avance) du régime matrimonial (régime monogamique ou régime polygamique) et choix de la répartition des biens (biens communs ou bien séparés).
Il est célébré soit dans une mairie, un hôtel de ville et à la demande il peut être aussi délocalisé.
Suite à des arrangements préalables, il peut se faire dans un domicile, en plein air, dans un local neutre, etc. Tout dépend des conjoints.

Etape 6 - Le mariage religieux 

L’étape la plus attendue, la dernière étape, l’étape de scellée ou étape du non-retour. Il s’agit de l’étape de la bénédiction nuptiale devant les autorités et fidèles de l’église, où les conjoints reçoivent la bénédiction finale qui leur donne l’accès à leur future vie de couple. C’est juste la matérialisation physique de ce qui a déjà été fait dans le spirituel. L’église est juste témoin de l’union sacrée entre les conjoints.
Elle est généralement célébrée dans une église comme un service spécial avec toutes les étapes d’un service ordinaire à la seule différence qu’il y’a une phase où les pasteurs et autres imposent les mains aux conjoints pour sceller leur union.
J’aime cette phase parce que toutes les paroles de bénédictions sont dites et des prières sont élevées à l’endroit des conjoints. Ils sont unis pour la vie.

Pour conclure, les étapes du mariage sont capitales pour permettre aux conjoints de poser des fondements solides pour leur mariage. Ces étapes les aident à planifier et à s’évaluer pour savoir à chaque fois ce qui doit être fait et ce qui a déjà été fait. 
Ta période de célibat t’aide à mieux te préparer pour ces étapes car il est important de les mémoriser pour ne pas te tromper le moment venu.
Tu as été bénie par cet article, ne le gardes pas pour toi. Partages-l avec les autres.

Que Dieu te bénisse,

Aurélie