aurelie@monessenciel.org

Comment gérer son stress ?

Comment gérer son stress ?

De nos jours, tout le monde est concerné par le stress. Autrefois, on avait l’impression que seuls les hommes étaient sujets au stress à cause de leurs multiples responsabilités ; pourtant la femme (aide de l’homme selon le plan divin) est de plus en plus impliquée dans le partage des responsabilités du foyer, devenant ainsi une cible incontournable de l’état de stress. Les situations de stress peuvent varier d’une personne à une autre. Il peut-être néfaste non seulement pour celle qui le manifeste, mais aussi pour la famille entière dans laquelle les conséquences sont transmises.

Qu’est-ce que le stress ? Comment le reconnaître ? Quelles en sont les conséquences ? Que faire en cas de stress ? Voilà des interrogations auxquelles nous répondrons dans cet article.

Le stress est un ensemble de réactions physique et physiologique de l’organisme, face à une situation particulière que l’on dit stressante (génératrice d’un état tendu), et/ou des facteurs de stress. Le stress est une réaction naturelle s’il n’est pas excessif. Une situation de stress chronique est cependant pathologique. On distingue le stress positif et le stress négatif. On parle de stress positif ou « eustress » lorsque la personne stressée est caractérisée par la certitude de pouvoir maîtriser la situation. En effet, cette situation dite stressante permet d’augmenter notre performance, de nous booster. Ce genre de stress n’est pas à combattre. Bien au contraire, c’est au stress négatif encore appelé « détresse » qu’il faut s’attaquer.

Comment reconnaître l’état de stress ?

La connaissance des signes et symptômes est le premier pas de la bonne gestion du stress. Ce dernier peut se manifester par des signes et symptômes émotionnels, mentaux et physiques.

  • Sur le plan émotionnel, une personne stressée peut se trouver surmenée (ensemble de troubles qui résultent du fait d’être fatigué à la suite d’une activité intellectuelle ou physique trop importante), irritable, anxieuse, angoissée ou perdre l’estime d’elle-même ;
  • Sur le plan mental, les signes peuvent être un état d’inquiétude constant, des difficultés de concentration, un abus de pensée, des difficultés à prendre des décisions et à faire des choix ;
  • Sur le plan physique, on peut avoir : maux de tête, douleurs musculaires, vertiges, nausées, troubles du sommeil, fatigue intense, troubles de l’alimentation (anorexie qui est une perte d’appétit ou boulimie qui est le fait de manger excessivement), gestes et comportements violents, éviction des relations sociales.

Quelques conséquences liées au stress :

  • Amoindrissement du système immunitaire, entraînant une augmentation du risque d’infection, de maladies, du trouble digestif, troubles du sommeil, troubles de la reproduction ;
  • Maux de tête, difficultés d’endormissement, état négatif chronique, irritabilité, troubles d’humeur ;
  • Augmentation de la tension artérielle.

Quelques astuces pour bien gérer son stress 

    De manière ponctuelle, il est conseillé de :

  • Marcher pendant 10 minutes : toute promenade aide à vider la tête et à booster les endorphines (qui entraîne une réduction des hormones de stress). Aller de préférence dans un jardin ou un espace vert qui peut placer le corps en état de méditation ;
  • Respirer profondément : les exercices de respiration peuvent aider à nous relaxer parce qu’ils procurent au corps une sensation proche de celle d’un corps déjà détendu et permettent de réduire la tension et soulager le stress grâce à un supplément d’oxygène ;
  •  Visualiser : la visualisation est une courte représentation (d’un endroit, d’une chose ou d’un événement) qui permet de se recentrer. Il suffit de s’installer confortablement dans un bureau ou une salle de conférence par exemple et ensuite visualiser une scène paisible (moments tendres avec notre conjoint, prochaine destination de vacances, maison de rêve, plage ou vue sur la mer, futur objectif à réaliser) ;
  • S’éloigner des écrans, ordinateurs et téléphones portables : savoir se déconnecter pour un temps est souvent salvateur ;
  • Ecouter de la musique (musique classique de préférence ou musique instrumentale douce) ;
  • Regarder une vidéo humoristique : éclater de rire est une bonne technique de relaxation ;
  • Détendre les lèvres : embrasser soulage le stress car aide le cerveau à produire les endorphines (hormones qui réduisent le stress) ;
  • Manger un en-cas dans un endroit paisible en savourant son goût (moitié d’un avocat, une poignée de noisettes, un œuf dur). Il est aussi recommandé de manger une banane mure ou une pomme de terre ou encore de mâcher un Chewing gum (pas sur ventre vide) ;
  • Se faire plaisir en consommant quelque chose de sucré (sucer un seul bonbon, un carré de chocolat, une douceur de taille raisonnable.) ;
  • Relâcher progressivement les muscles ou profiter d’un bon massage ;
  • Discuter avec un proche (ami(e), famille) ;
  • S’exercer à faire certains travaux manuels tels que le tricotage, la broderie (point de croix en particulier), la fabrication des bijoux.
  • S’abandonner complètement au Seigneur, Lui faire confiance en avançant.

Philippiens 4:6 « Ne vous inquiétez de rien ; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâce. »

A long terme, pour prévenir le stress, il est conseillé :

  • De créer un équilibre entre le travail et les loisirs ;
  • Pratiquer régulièrement du sport (minimum 2h 30 min/semaine qu’on peut repartir sur plusieurs séances) ;
  • Prendre le temps de rire ;
  • Identifier et définir ses objectifs et ses priorités ;
  • Apprendre à déléguer : vous ne pouvez pas tout faire vous-même de manière efficace ;
  • Utiliser des techniques de relaxation comme la méditation, la musique, la marche, la respiration profonde ;
  • Apprendre à bien gérer son temps ;
  • Manger sainement.

En conclusion, tout le monde est sujette au stress, ce qui est important c’est de savoir gérer et reconnaître via les symptômes, le type de stress auquel on fait face. Il est important de le prévenir parce que ses conséquences sont néfastes pour la santé et peuvent avoir un impact négatif sur notre entourage. On peut prévenir aussi en faisant régulièrement du sport, en mangeant sainement, en prenant le temps de rires et surtout en évitant de nous inquiéter car Dieu nous demande de lui présenter nos besoins vu qu’Il est Le seul qui puisse prendre sur lui nos fardeaux. Alors faisons Lui entièrement confiance et Il nous éloignera des sources de stress. Savoir compter sur Sa grâce en tout, reste un atout essentiel pour notre épanouissement physique.

Vous avez aimé cet article, merci de commenter, partager avec d’autres.

Que Dieu vous bénisse

Dr Josiane Kouemo, Médecin Généraliste

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *